Choix, non-choix, en soit…

… la question n’est pas la.

Le 2 mars prochain, exactement 3 mois apres les elections de la Douma, la Russie se rend une deuxieme fois aux urnes pour elire son president.

4 candidats, un successeur designe qui ne prend meme pas la peine de participer aux debats pre electoraux, un futur premier ministre actuellement president du meme pays… Si la surprise ne reside pas dans le vote, elle est bien dans l’apres. Et que va-t-on faire de ces deux-la maintenant ?

Medvedev, dauphin, se retrouve sur le trone, sceptre a la main, couronne lourde et huilee sur la tete. Poutine juste en dessous, lui lavant les pieds, ou juste au dessus, tirant les fils de sa marionnette ? bonne question, le pouvoir et le statut peuvent transformer des hommes.

Et lors des reunions des chefs d’Etat, qu’en adviendra-til ? En Russie, la constitution adoptee en 1992 suit clairement un model americain presidentiel. Le chef du gouvernement, c’est bien formellement le president. Lors des G8, sommets europeens et autres grands messes gouvernementales, Vladimir Vladimirovitch se devra d’attendre derriere la porte, et sagement s’il vous plait. Ce qui conferera une certaine avance a son dauphin.

A faire a suivre donc.

Advertisements

2 Responses to “Choix, non-choix, en soit…”


  1. 1 pedro February 14, 2008 at 12:39 pm

    le 2 mars c’est l’annif de Gorbatchov je crois..

  2. 2 Sophie February 15, 2008 at 9:30 am

    Et le 1er mars, le mien… LOL


Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s





%d bloggers like this: