usurpation des traditions russes

L’une des institutions de la vie en société russe, c’est la file. Ou que vous alliez, quelque soit la raison, dès que 3 personnes ou plus se trouvent à attendre la meme chose, elles se mettent systematiquement l’une derriere l’autre, selon l’ordre d’arrivée des participants. Puis la vie de la file s’organise. Si elle s’allonge rapidement, une personne s’auto designera chef de file et s’occupera de faire respecter l’ordre de passage. Quasiment systematiquement, la personne devant vous vous demande de lui garder sa place pour aller faire un tour, et gare à celui qui envisagerai de doubler.

Alors…. quand arrive le moment où vous doublez toute une file russe, c’est de l’ordre de la jouissance la plus ultime. Provoquer ce genre d’évenement est devenu mon jeu moscovite favori.

La première fois, à la banque, seulement 4 personnes devant moi… pas mal.
Mais le meilleur coup, c’est à l’aéroport. Par peur de rater mon vol, j’arrive 2h30 avant. Je vais voir au panneau d’affichage, rien concernant mon vol. Je prends donc place a l’un des cafés du sympathique aéroport de Sherementevo et attends. Une heure 30 avant, toujours rien… je commence a me poser des questions et vais voir un autre panneau d’affichage, ou mon vol semble inscrit depuis une eternite, en veritable frère de sang des tables de la loi.

Mon vol est inscrit depuis des heures, donc la file est kilometrique et je suis bonne derniere. Cest quand meme ballot, me fais-je. Pour en rajouter dans l’enervement qui commencait a me gagner, il n’y a qu’un guichet pour tout un A319. je commence a trepigner quand j’aperçois, dans un halo de lumiere au loin, un guichet Alitalia esseulé, son cheking est terminé, l’hotesse compte les chariots devant elle pour tromper l’ennui.  Je vais donc voir l’hotesse, avec un air deconfit, en sortant mon russe le plus grammaticalement correct :”vous pensez qu’ils vont ouvrir de nouveaux guichets pour le vol d’Aeroflot ? parce que là, avec un guichet, c’est pas possible (??? de quoi ? je ne sais pas non plus).” Elle observe la situation, m’observe moi, observe la file, observe l’horaire de mon avion et sa montre et d’un air mi-complice, mi-compatissant :”Vous avez des bagages ? Passeport, numero de reservation, allez, je vous fait passer.” et me voila passant fierement avec mon trolley a bagage devant mon A319, longue file qui s’était longuement constituée et qui semblait ne pas faire mine d’évoluer.

Durant tout le vol j’ai senti des regards noirs et des formes de pensées négatives à mon encontre, mais quel grand moment !

Advertisements

2 Responses to “usurpation des traditions russes”


  1. 1 Sophie February 20, 2008 at 8:43 am

    T’es une maline, toi!
    Bien joué.
    Bon j’arrive demain à Moscou. Je t’ai laissé un message sur ton portable. Tu l’as eu?
    A bientôt.
    Sophie

  2. 2 coralie February 20, 2008 at 9:27 pm

    faudrait voir un russe en Inde, ou ils te passent limite entre les jambes pour te dépasser..


Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

w

Connecting to %s





%d bloggers like this: