Archive for the 'General' Category

Changement d’adresse

J’ai demenage depuis le 20 fevrier et me suis installee chez le Monde !

Nouvelle adresse : http://billiskaya.blog.lemonde.fr

Advertisements

usurpation des traditions russes

L’une des institutions de la vie en société russe, c’est la file. Ou que vous alliez, quelque soit la raison, dès que 3 personnes ou plus se trouvent à attendre la meme chose, elles se mettent systematiquement l’une derriere l’autre, selon l’ordre d’arrivée des participants. Puis la vie de la file s’organise. Si elle s’allonge rapidement, une personne s’auto designera chef de file et s’occupera de faire respecter l’ordre de passage. Quasiment systematiquement, la personne devant vous vous demande de lui garder sa place pour aller faire un tour, et gare à celui qui envisagerai de doubler.

Alors…. quand arrive le moment où vous doublez toute une file russe, c’est de l’ordre de la jouissance la plus ultime. Provoquer ce genre d’évenement est devenu mon jeu moscovite favori.

La première fois, à la banque, seulement 4 personnes devant moi… pas mal.
Mais le meilleur coup, c’est à l’aéroport. Par peur de rater mon vol, j’arrive 2h30 avant. Je vais voir au panneau d’affichage, rien concernant mon vol. Je prends donc place a l’un des cafés du sympathique aéroport de Sherementevo et attends. Une heure 30 avant, toujours rien… je commence a me poser des questions et vais voir un autre panneau d’affichage, ou mon vol semble inscrit depuis une eternite, en veritable frère de sang des tables de la loi.

Mon vol est inscrit depuis des heures, donc la file est kilometrique et je suis bonne derniere. Cest quand meme ballot, me fais-je. Pour en rajouter dans l’enervement qui commencait a me gagner, il n’y a qu’un guichet pour tout un A319. je commence a trepigner quand j’aperçois, dans un halo de lumiere au loin, un guichet Alitalia esseulé, son cheking est terminé, l’hotesse compte les chariots devant elle pour tromper l’ennui.  Je vais donc voir l’hotesse, avec un air deconfit, en sortant mon russe le plus grammaticalement correct :”vous pensez qu’ils vont ouvrir de nouveaux guichets pour le vol d’Aeroflot ? parce que là, avec un guichet, c’est pas possible (??? de quoi ? je ne sais pas non plus).” Elle observe la situation, m’observe moi, observe la file, observe l’horaire de mon avion et sa montre et d’un air mi-complice, mi-compatissant :”Vous avez des bagages ? Passeport, numero de reservation, allez, je vous fait passer.” et me voila passant fierement avec mon trolley a bagage devant mon A319, longue file qui s’était longuement constituée et qui semblait ne pas faire mine d’évoluer.

Durant tout le vol j’ai senti des regards noirs et des formes de pensées négatives à mon encontre, mais quel grand moment !

Choix, non-choix, en soit…

… la question n’est pas la.

Le 2 mars prochain, exactement 3 mois apres les elections de la Douma, la Russie se rend une deuxieme fois aux urnes pour elire son president.

4 candidats, un successeur designe qui ne prend meme pas la peine de participer aux debats pre electoraux, un futur premier ministre actuellement president du meme pays… Si la surprise ne reside pas dans le vote, elle est bien dans l’apres. Et que va-t-on faire de ces deux-la maintenant ?

Medvedev, dauphin, se retrouve sur le trone, sceptre a la main, couronne lourde et huilee sur la tete. Poutine juste en dessous, lui lavant les pieds, ou juste au dessus, tirant les fils de sa marionnette ? bonne question, le pouvoir et le statut peuvent transformer des hommes.

Et lors des reunions des chefs d’Etat, qu’en adviendra-til ? En Russie, la constitution adoptee en 1992 suit clairement un model americain presidentiel. Le chef du gouvernement, c’est bien formellement le president. Lors des G8, sommets europeens et autres grands messes gouvernementales, Vladimir Vladimirovitch se devra d’attendre derriere la porte, et sagement s’il vous plait. Ce qui conferera une certaine avance a son dauphin.

A faire a suivre donc.

le teen movie a la sauce russe

Nulevoy kilometr“Primiére” ce dimanche soir au Dom Kino, pour le nouveau film du chouchou des adolescents russes, Pavel Sanaev.

Le film s’appelle Kilometre 0, du nom du point touristique situé devant la place rouge, que les inities reconnaitront.

Tout commence a Moscou, tout se termine a Moscou.

Pavel Sanaev dispose d’un exceptionnel pedigree : outre le fait qu’il soit ne le meme jour que moi (vivent les lions !), il est le petit fils d’un réalisateur celebre des années 30, le fils d’une actrice celebre des annees 70 et le beau-fils de la star soviétique Rolan Bykov. Ça fait du monde pendu aux branches, et ça n’empeche pas son style d’être extremement leger et dynamique, c’est d’ailleurs ce qui en fait sa carte de visite.

Le garcon a tout compris aux teens movies americains – y’a qu’a voir l’affiche- : de beaux acteurs, celebres parmi le jeune public (donc venant de la television), des decors qui font rever les moscovites :i.e de superbes appartements refait a neuf donnant sur le Kremlin ou la Moskova, l’interieur de la forteresse imprenable, alias le Diaghilev, et les nouvelles datcha facon palais neo-gothique. Saupoudrez tout ca d’une histoire d’amour, de magouilles a la Russe pour l’intrigue (mettre des produits radioactifs dans les appartements des babouchkas pour les faire fuire et recuperer cette mine d’or ensuite – les meilleures affaires a Moscou se font dans l’immobilier), et le tour est joue.

Le rythme est soutenu, la fin cynique et desabusée concernant les criminels, toute de fleurs bleues sertie concernant le couple d’amoureux, mais surtout, surtout, Moscou y est extrement bien filmee. Les couleurs invraisemblables que l’on peut y admirer en ete y sont tres bien rendues, et la premiere image de lever de soleil facon “safari au Kenya”dit tout. Le realisateur sait jouer avec la richesse que lui offre l’urbanisme moscovite, desordonne, mais tellement inspirant… c’est rare de voir Moscou sous cet angle, et ca fait du bien.

Best of moteurs de recherche

Ou comment certains d’entre vous atterrissent sur ce blog completement par hasard. Bienvenus a vous, pelerins de l’information ! 

mariage hongrois au 18ème siecle  (voila… tout a fait le sujet de notre blog)
les habitants de bermuda gens
comment ouvrir un restaurant en russie (pas sur que vous aillez trouve ce qu’il vous fallait sur ce blog, mais prevenez moi quand vous l’ouvrez, ca m’interresse)
nouvelle grammaire hongroise (la Hongrie est a la mode, qu’on se le dise !)
apprennez la russe (n’oubliez pas d’apprendre le francais aussi)
striptease podium disco  (…)
moscou filles (no Comment, merci les gars)
lieu de debauche moscou (idem)
jeunes filles ivres  (idem)
comédia del arté + photographie d’arle (un peu plus a l’ouest, un peu plus au sud…)
a
ssouline moscou (Le prendrai-je comme une comparaison ? fatale vanité…)
nombre de fois visiter de la cathedrale (autant que vous voulez, c’est souvent gratuit. c’est bien quand meme.)
style pour les homme 2008 (des bottes ! et apparentes je vous prie)
Photo de groupe de jazz (ah… faudra voir plus loin)
choucroute belge ( ??? je connaissais le waterzooie, mais la choucroute belge, jamais entendu parler )
une femme assez sur un homme (chacun sa ration !)
roule dans certains vieux films français (oui, oui… mais la tout de suite, le nom m’echappe. dommage.)
moins de cafards en hiver (tout a fait d’accord. C’est quand la manif ?)
charles autheman (quelle popularite…)
œufs
mariage 2007 paris 10 ème (pas le mien en tous cas)
Langue des signes Belge (LOL … pour passer outre l’accent belche une fois ?)
que mange les russe (leurs enfants ?)
cherche francophone a moscou (voila…qui cherche trouve, c’est la magie de google)
photo d’une choucroute (decidemment)
dessin d’une choucroute (encore !)
richesse introduction (n’hesitez pas a me donner des nouvelles de l’introduction de votre richesse )
femmes bottées de cuir noir (mieux que le chat botte)
mon enfant de 5 ans manque de maturité (aie… qu’est ce que ce sera a 7 ans…)
verbe espacer a l’imparfait (j’espaçais, tu espaçais, il espaçait, nous espaçions…. y’a qu’a demander)  

Ah si j’etais riche !

Ah si j’étais riche ! Je m’offrirai, comme …

Catherine II, un « service aux camées » commandé à la Manufacture Nationale de Sèvres.  Il a fallut deux ans pour  produire les 700 pièces du service (1777-1779). L’essentiel des peintres et des doreurs de la manufacture furent mobilisés, soit 37 artistes. Il s’avéra être le plus original, le plus fastueux mais aussi le plus coûteux service que la Manufacture ait réalisé au 18ème siècle.

Le Tsar Nicolas II un candélabre chez Baccarat, haut de 3,25 mètres portant 79 lumières, ou un candélabre dit « de la Tsarine » doté de ses 24 bras de lumière. Les besoins de la clientèle russe de la fin du 19ème siècle et du début du 20ème ont mobilisé jusqu’à un millier d’ouvrier. Un four fut entièrement dédié à leur commande et baptisé « le four russe ».

 La princesse Lobanov de Rostov, une malle-bureau en toile Vuittonite (1904). La malle se présente comme un bureau à tiroir, le haut du secrétaire est reservé aux papiers, et le tout  se transforme en secrétaire-bureau lorsque une tablette est dépliée. Les tiroirs du bas sont destinés au linge. Doublés de satin rose, ils étaient à l’origine parfumés à l’Heliotrope de Guerlain.

Les sœurs du Tsar Alexandre II Olga et Alexandra, des parfums sur mesure de Guerlain. Il créa les parfums sur mesure « Princesse Alexandra » et « Bouquet d’Olga », dans les années 1840. Présenté à la cour dès 1830, Guerlain devint fournisseur officiel de la Cour et du Grand Duc Vladimir Alexandrovitch, frère du Tsar Alexandre III.

Moscou en janvier

Moscou en janvier est un bonheur…en tous cas ce janvier ci. Comme le dit le journaliste de la BBC, la frenesie de decembre, les embouteillages, la boue, la pluie, ont disparu du paysage. La ville se remet lentement de ses fetes, la rentree ne s’est faite veritablement qu’aujourd’hui, les encombrements devant les escalators du metro sont moins denses, chaque soir les feux d’artifices egayent la banlieue moscovite, meme la nuit tombe moins vite…

 Le rythme ne va pas tarder a repartir, la ville est comme un chat aux yeux mi-clos, donnant l’impression de somnoler, mais prete a bondir. Les marches boursiers vont reprendre leur activite frenetique, ma recherche d’emploi aussi, les salles de concerts vont s’emplir et la campagne de Medvedev va battre son plein… jusqu’a son apotheose, au mois de mars prochain.

I’ll keep you posted…